Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2007 1 02 /04 /avril /2007 23:16

 

Volem rien foutre al païs

En ces temps de crise existentielle, c'était LE film qu'il fallait que je voie.

En ces temps de campagne présidentielle on peut se poser la question: a t-il une alternative au capitalisme? Même Arlette cautionne le système puisqu'elle réclame du travail pour tous. Travailler pour quoi? Pour produire quoi? A quelle fin?

Est-on obligés de travailler pour nourrir sa famille?

Des gens ont choisi: le beurre sans l'argent du beurre. DINERO GRATIS.

Ils vivent à 6 sur un demi salaire, et ils vivent très bien.

Ils construisent des maisons avec 1000 euros. Maisons durables ET recyclables.

Ils ne payent pas 1 centime de facture d'électricité, ne produisent donc aucun déchet nucléaire mais n'ont JAMAIS de panne d'électricité.

Ils ne payent pas 1 centime à Vivendi, la générale ou la lyonnaise, ont des toilettes sèches ET utiles.

Oui, c'est possible. Le lundi au soleil: pas de travail mais de nombreuses activités solidaires.

Et devinez quoi? Avec 1 litre d'eau on peut remplacer 4 litres d'essence. Sauf que comme il n'y a aucun débouché économique PROFITable, malgré les études menées par les grands groupes, on continue au gazole...

Le film termine sur cette chanson rock alternative: "Je travaille pour payer ma voiture, je paye ma voiture pour aller travailler..."

A VOIR ABSOLUMENT, FAITES FONCTIONNER LE BOUCHE A OREILLE !!!

Allez visiter leur site: http://www.rienfoutre.org/

Alors, les marchandises ou la vie?

Je suis rentrée à pied ce soir là...

Synopsis:

Dans cette guerre économique, qu'on nous avait promise il y a bien des années et qui avance comme un rouleau compresseur, existe-t-il encore un sursaut d'imagination pour résister ? Mis en demeure de choisir entre les miettes du salariat précaire et la maigre aumône que dispense encore le système, certains désertent la société de consommation pour se réapproprier leur vie. " Ni exploitation, ni assistanat ! " clament-ils pour la plupart. Ils ont
choisi une autre voie, celle de l'autonomie, de l'activité choisie et des pratiques solidaires...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by MarieMickeyLolaManu - dans Cinétoune
commenter cet article

commentaires

Angèle 15/06/2007 10:18

canard reçu, merci beucu !bises

pêle-mêle 07/04/2007 19:23

effectivement les idées sont utopiquement bonnes mais il faut que celà reste en petite communauté sinon ça serait impossible...alors pour ton voisin jsuis morte de rire, chez nous on a mangé les derniere carrottes de notre jardin hier soir...pour des particuliers comme moi et ma famille, ça nous fait gagner de l\\\'argent, mais pour des producteurs, ça leur revient beaucoup moins cher d\\\'en acheter et revendre venant d\\\'espagne que perdre de l\\\'argent à les cultiver, (faut pas rêver c\\\'est pour tous les maraichers pareil....) je sais de quoi je parle j\\\'ai 2voisins dans ce cas."panneaux solairs...trucs inutiles" si ça c\\\'est pas une contradiction...  c\\\'est sur le travail d\\\'instit comparé a celui de l\\\'usine c\\\'est moins CHIANT!! je suis retourné bosser à l\\\'usine pour les vacances, et les personnes ac qui je travaille ne veulent même pas entendre parler de passer leur temps à travailler dans leur jardin et tout le reste ils auraient l\\\'impression de perdre leur temps et de ne servir à rien... et puis une autonomie qui survit grace au RMI, là encore ya contradiction, non?sur ce salut

Suiki aime bcp cke vous faites 06/04/2007 21:25

eh behh dans l'genre j'trouve des films que personne n'a vu.. (c'est moi personne, accessoirement, vu que bien du monde l'a regardé.. lol)... bref...
les idées sont globalement, utopiquement bonnes... mais bien inapplicables... des années que j'attends l'moteur à l'eau.. des années que j'me dis qu'il serait cool qu'on s'détache de nos valeurs consommatrices...
j'observe les avantages d'une vie sans télé, mais finalement... j'en ai une comme les autres... j'finis par entrer dans l'moule parce que meme contestataire... mon action serait sans poids..

ludivine 05/04/2007 15:27

Ca donne envie mais combien seraient prêts à lâcher leur confort ???
Moi je lâche tout c'est sur  !!
Ah le mot solidarité ça fait un bail que je ne l'avais pas entendu !!! MERKI =D

Marietoune 04/04/2007 23:01





Coucou PêleMêle. Je t'avais déjà répondu hier un message super long mais il a été tout effacé.
Donc je recommence vaguement...
Evidemment, il y a des choses discutables. Mais l'intérêt de la diffusion de telles pratiques et de susciter le débat justement.
Ne peut-on pas trouver un juste équilibre entre l'autonomie et l'intérêt général, le travail pour les autres?
Par exemple, un voisin avec qui je discutais tout à l'heure m'expliquait qu'il était soulé parce que les maraichers du marché, qui sont des producteurs, lui avaient vendu des carottes d'Espagne sans l'indiquer clairement. Et que du coup, il n'avait pas payé les carottes mais le gasoil qui avait servi à les transporter. On en est donc au point où des producteurs-vendeurs sont quand m^me obligés d'aller se fournir en plus à Rungis pour satisfaire leur clientèle. En France on n'a pas de carottes en mars...
Le mec il ne paye plus EDF grâce à ses panneaux solaires. Mais les panneaux solaires, il a bien fallu que quelqu'un les fabrique... pourquoi le travail serait-il forcément voué à être chiant et à faire produire des trucs inutiles? A-t-on besoin d'une Wii pour vivre? (Ca c'est un message subliminal pour Superpapa).
PeleMele, tu t'es peut-être un peu trop arrété à l'aspect non au travail du film, qui pose bien d'autres questions à mon avis...
En tous cas je suis vraiment contente d'en parler, m^me avec des gens pas d'accord.
Angèle: Envoie-moi ton adresse, je t'envoie le canard Du film.
 



Recherche

Vieux Tounages

Tounez par là...